Stress – peurs – mal être – doute de soi

Un travail en kinésiologie peut être indiqué dans les situations suivantes :

  • Gestion du stress
  • Soutien au burnout
  • Anxiété, peurs, angoisses, phobies
  • Coup de blues, déprime, dévalorisation de soi
  • Nervosité
  • Frustration
  • Contrôle, manque de lâcher-prise, perfectionnisme
  • Procrastination, gestion du temps
  • Ennui, peur, angoisse du choix
  • Manque de confiance en soi, en l’avenir
  • Perte de l’estime de soi, de l’amour de soi
  • Oser dire non, oser dire oui
  • Peur de l’échec
  • Introversion, timidité, mal-être, solitude, hypersensibilité
  • Difficultés émotionnelles
  • Découragement, tristesse, mélancolie
  • Sentiment d’inadaptation dans la société, de non-appartenance

Durant la séance de kinésiologie, j’utilise le test musculaire pour que votre corps nous indique les facteurs de stress et la procédure pour les éliminer. Le dialogue et le travail corporel permettent l’activation de vos ressources et la mise en place de mesures concrètes.

La combinaison des approches occidentales et orientales  (Touch for Health, Brain Gym, Wellness Kinesiology, One Brain — Three in One Concepts, Barrages Énergétiques) vous amène à des prises de conscience inattendues. Vous développez de nouveaux schémas de comportement et utilisez pleinement votre potentiel jour après jour.

Peurs (liste non-exhaustive) :
abeilles – aiguilles – araignées – bactéries – chats – chiens – critique – dentiste – dépendre des autres – douleur – endroits élevés – espaces confinés – être seul – foudre – femmes – feu – foule – guêpes – hommes – hôpitaux – infection – intimité – maladie – mort- ne pas être aimé – noir- nouveauté – nuit – orage – parler en public – pauvreté – perdre l’amour d’un être cher – prendre des décisions – prendre du poids – sang – sexualité – succès – vieillir – voler en avion, hélicoptère, …

Nathalie Jongen Kinésiologie, Lausanne, mai 2017.